Monsieur-alphonse-et-sa-copine-aiden.com » Travaux » Quelles sont les solutions pour ventiler une cave ou un sous-sol humide ?

Quelles sont les solutions pour ventiler une cave ou un sous-sol humide ?

Le sous-sol est une zone de la maison qui est sujette à des problèmes d’humidité. Sa situation par définition, située en sous-sol, et par conséquent proche du sol rend ses murs humides et froids dans le cas où ils ne sont pas correctement isolés et ventilés.

La solution la plus efficace pour résoudre les problèmes d’humidité dans votre sous-sol pour une maison existante est de laisser respirer la cave. Cependant, quels sont les risques d’un sous-sol humide ? Comment pouvez-vous traiter efficacement les problèmes d’humidité dans votre cave ?

Le risque sanitaire d’une humidité persistante dans les caves

Si elle n’est pas correctement gérée, l’humidité excessive des caves peut représenter un risque pour les habitants de la maison.

En termes simples, l’apparition de moisissures est un signe que la maison présente un risque pour la santé. Les moisissures favorisent non seulement la croissance des bactéries staphylocoques, mais elles déclenchent également des problèmes de santé tels que des allergies et d’autres infections cutanées.

En outre, les moisissures sont à l’origine de divers problèmes respiratoires. Elles libèrent des spores qui sont extrêmement dangereuses pour les poumons et peuvent provoquer des allergies respiratoires.

La ventilation naturelle

La ventilation naturelle de la cave est la circulation de l’air frais dans le sous-sol, ou en d’autres termes, il s’agit de renouveler l’air par lui-même. À l’aide de grilles ou d’ouvertures de ventilation, l’air chargé d’humidité peut être évacué et de l’air sec et frais provenant de l’extérieur peut entrer dans la cave.

Le principal avantage de ce type de système est qu’il ne coûte pratiquement rien et que son installation ne nécessite pas de travaux importants. En outre, la ventilation naturelle est totalement silencieuse.

Si ce type de ventilation est simple à mettre en place dans un espace avec des fenêtres, il n’est cependant pas toujours possible selon la configuration de votre cave. De plus, si cette méthode est efficace dans les caves qui ont une faible humidité, elle n’est pas suffisante pour les caves où l’humidité est élevée.

La VMC simple flux

Il existe une autre méthode pour régler le problème de l’humidité persistante dans les caves. L’installation d’une Ventilation Mécanique Contrôlée par simple flux. Son système permet à l’air sec et frais de circuler dans la cave, tandis que l’air humide et chaud est évacué par l’utilisation de ce dispositif.

La ventilation simple flux peut être activée en permanence, cependant certains des systèmes les plus modernes sont hygroréglable. Ils ne s’activent que lorsque l’humidité dépasse le seuil fixé. Comme pour la VMI, la durée de vie de la VMC est d’environ 20 ans. Un entretien régulier est nécessaire pour prolonger sa durée de vie.

La VMC double flux

Il existe une autre alternative qui est la VMC à double flux. Contrairement à la première, les entrées et sorties d’air sont réalisées mécaniquement. L’air circule dans des gaines qui sont installées à des endroits stratégiques.

Tout comme la VMC simple flux, les systèmes double flux peuvent également fonctionner de la même manière, soit en continu, soit en fonction du taux d’humidité. Il s’agit de l’option la plus efficace pour contrôler l’humidité des sous-sols. Mais également le plus coûteux.

Ventilation mécanique par insufflation

La ventilation mécanique par insufflation (VMI) fonctionne sur un principe similaire à la VMC, sauf que l’air est insufflé dans le cave, il n’y a pas d’extraction. Pour que cela soit possible, il faut installer un ventilateur avec des grilles d’évacuation. Il permet à l’air frais d’entrer dans la cave et à l’air humide d’en sortir.

Cette technique a l’avantage de durer longtemps (plus de 20 ans) mais elle demande un entretien du filtre tous les six mois et un changement tous les ans au minimum. De la condensation est susceptible de se produire de cette manière, car les murs de la cave sont froids.

Au-delà de ces aspects le principal inconvénient de la VMI est la condensation qui peut se former sur les murs de la cave lorsque l’air chaud se mélange à l’air froid. Pour éviter cela, vous pouvez l’accompagner d’un déshumidificateur d’air.

En conclusion

Comme vous l’aurez compris, il existe différentes solutions qui s’adaptent à votre situation. Mais retenez ce principe simple, plus l’humidité est élevée, plus il sera nécessaire d’installer un système performant.

Pour vous aider dans votre choix, il est essentiel d’aborder la question du budget et nous vous recommandons de continuer votre visite en lisant notre article sur les prix des différentes VMC. Ainsi vous pourrez évaluer vos priorités.