Monsieur-alphonse-et-sa-copine-aiden.com » Travaux » Quel budget pour l’achat et la pose d’une VMC

Quel budget pour l’achat et la pose d’une VMC

Le coût d’une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) diffère en fonction du type de mécanisme. Vous pouvez vous attendre à payer moins de 100 euros pour une VMC simple flux de base et plus de 6 000 euros pour une VMC double flux hygroréglable haut de gamme. Ces prix ne comprennent pas l’installation !

Pour déterminer le budget nécessaire à l’achat de votre système de climatisation, et pour choisir le modèle le mieux adapté à vos besoins, vous devez d’abord identifier vos besoins.

Voici les facteurs à prendre en compte :

  • Les dimensions et la configuration de votre maison (maison à un ou plusieurs étages)
  • L’humidité de votre maison
  • L’efficacité du système de ventilation, c’est-à-dire sa capacité à minimiser les pertes de chaleur
  • La proximité des pièces à air humide les unes par rapport aux autres
  • Le nombre d’occupants
  • Les économies d’énergie que vous souhaitez réaliser
  • Les difficultés d’installation. Dans une maison neuve, le coût est moins élevé du fait que l’accès aux gaines est facilité ou dans le cadre du remplacement d’une installation ancienne.
  • Les aides financières disponibles pour votre projet

Coût d’une VMC simple flux

Quel est le coût d’un système de ventilation simple flux ? Pour installer un système de ventilation simple flux, vous devez d’abord acheter le matériel. Peu importe que vous l’achetiez dans un magasin de bricolage ou en ligne : les prix des différents types de ventilation simple flux sont déterminés par leurs performances et leurs caractéristiques.
Les prix de la VMC simple flux varient de 100 à 400 euros, en moyenne.

Lors de l’achat d’un kit VMC simple flux, il est généralement composé d’un boîtier VMC et d’une télécommande. En fonction de la VMC choisie, d’autres équipements peuvent être inclus.

Voici quelques-uns des aspects les plus importants à prendre en compte lors de l’achat de ventilations à simple flux :

  • Moteurs à faible consommation : consommation réduite, de 60 % à 70 % d’économies d’énergie chaque année.
  • Modèle hygroréglable dans la cuisine
  • Détection de présence dans les WC.

La ventilation simple flux hygroréglable est beaucoup plus évoluée puisqu’elle s’adapte au taux d’humidité afin de régler le débit et la durée de fonctionnement et ainsi réduire les déperditions de chaleur. Pour ce type de VMC, il faut compter un budget de 200 à 700 euros.

Coût d’une VMC à double flux

Si vous utilisez une VMC à simple flux, la gaine unique est responsable du renouvellement de l’air. La VMC double flux est plus sophistiquée. En effet, le système est composé de gaines d’aspiration ainsi que de gaines d’extraction. Les gaines d’extraction servent à évacuer l’air souillé et humide à l’extérieur, après être passé par un échangeur de chaleur destiné à récupérer la chaleur de l’air intérieur.

Ainsi, les pertes d’énergie sont extrêmement limitées. Le coût de la VMC double flux peut varier de 4000 à 6000 euros. Les avantages de la VMC double flux sont la filtration de l’air, les économies d’énergie ainsi que l’amélioration du confort thermique (pas de courant d’air) et du confort sonore. Les inconvénients d’une VMC double flux sont l’installation qui est plus compliquée et plus coûteuse qu’une VMC simple flux.

Coût d’une VMC hygroréglable

Comme son nom l’indique, ce type de VMC se distingue par l’inclusion d’un système de réglage de l’hygrométrie au niveau des entrées et sorties d’air. Ainsi, la VMC peut contrôler l’ouverture des bouches d’extraction en fonction du taux d’humidité de l’espace. Bien entendu, la VMC hygroréglable peut être à double ou simple flux, selon le type de modèle.

La facilité d’utilisation est l’avantage le plus important d’une VMC hygroréglable. En effet, le contrôle de l’hygrométrie est maintenu à tout moment. Ce type de VMC permet également de réduire les dépenses d’électricité. L’appareil ne fonctionne pas en permanence. Il ne s’active que lorsque l’hygrométrie détectée n’est pas normale. Il permet également de limiter le débit d’air frais constaté sur les VMC qui fonctionnent pendant une longue période.

Il faut compter 700 à 1300 euros pour un modèle à simple flux, et 4500 à 8500 euros pour un modèle double flux.

A qui confier l’installation d’une VMC ?

La mise en place d’un système de ventilation peut être réalisée aussi bien par un électricien que par un plombier-chauffagiste.

Si vous choisissez de faire installer votre VMC par un expert, vous bénéficiez d’une garantie sur la réalisation. C’est seulement l’installateur qui est capable de vous présenter une offre personnalisée à votre maison, basée sur vos limites financières et techniques.

Aides à l’achat de la VMC

  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est une aide au financement qui concerne tous les types de VMC… cependant, il n’est pas applicable à tous les logements. En effet, ce prêt, qui permet de financer des travaux sur une longue période sans intérêt, est destiné à être utilisé pour l’amélioration thermique des logements construits avant 1990. De plus, l’installation de la VMC doit être associée à d’autres travaux de rénovation énergétique : isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur, réfection de la toiture, installation de chaudières…
  • Taux de TVA réduit : Pour les résidences principales et secondaires qui ont au moins 2 ans, vous pouvez bénéficier du taux de TVA de 10% lorsque vous installez une VMC. La seule condition pour bénéficier d’un taux de TVA réduit ? Qu’un professionnel certifié mette en place votre VMC.
  • MaPrimeRenov : attention le programme MaPrimeRenov ne peut être envisagée que si c’est un modèle à double flux.

A voir également : Quelles sont les solutions pour ventiler une cave ou un sous-sol humide ?