Monsieur-alphonse-et-sa-copine-aiden.com » Travaux » La poutre IPN : tarif d’achat et de pose

La poutre IPN : tarif d’achat et de pose

De plus en plus utilisée en construction et en rénovation, la poutre IPN séduit par son aspect design et décoratif. Elle peut être faite en bois, en fer, en aluminium, en verre ou en acier. Son principal avantage est qu’elle est capable de remplacer un mur porteur et d’habiller les plafonds. De plus, elle est capable de supporter un poids important. Zoom sur la poutre IPN, sur son prix et sur son installation.

Quels sont les avantages d’un IPN ?

L’IPN, dont la définition exacte est « profilé en I à profil normal », est une poutre pouvant être utilisée à l’horizontal ou à la verticale. Utilisé verticalement, il prend alors le nom de poteau. Si ce matériau est très populaire en construction, c’est parce qu’il est capable de supporter un poids très important. Vous pourrez l’utiliser pour remplacer un mur porteur, pour renforcer une cloison ou pour soutenir un plancher.

Comme il se décline en différentes matières, l’IPN peut vite devenir un objet décoratif. Il offre une finition très esthétique dans les architectures contemporaines. De plus, la poutre IPN se présente sous différents types. On retrouve la poutre IPN en acier, en fer, en aluminium, en verre et en bois. De manière générale, c’est l’IPN en acier qui est le plus utilisé, car il est très résistant et se présente sous des dimensions variées.

Le prix d’un IPN selon le modèle

Le prix de l’IPN va dépendre des dimensions, de l’épaisseur et du matériau. Voyons les caractéristiques et avantages de chaque type d’IPN :

L’IPN en acier

Comme nous le disions, l’IPN en acier est le modèle le plus répandu en France. Très résistant, ce modèle peut être installé à l’intérieur comme à l’extérieur. Bien entendu, plus l’IPN est épais, plus la section est grande et plus il peut supporter les poids importants.

Comptez entre 700 et 800 euros pour un mètre d’IPN en acier. Le prix va évidemment dépendre des dimensions et de l’épaisseur.

L’IPN galvanisé

Si vous recherchez un modèle qui ne se rouille pas, optez alors pour l’IPN galvanisé. Celui-ci reçoit un traitement spécial pour ne pas subir les effets de la rouille, ce qui est un grand avantage. En effet, même en cas de travaux de scellement dans les murs, ce modèle ne s’abîmera pas.

Le prix d’un IPN galvanisé est compris entre 100 et 1100 euros le mètre.

L’IPN spécial

L’autre solution qui s’offre à vous est l’IPN spécial. Plus léger que les modèles classiques en acier, celui-ci est généralement fait en aluminium. Il peut également être fait en verre, fibre de verre et composite. Ce sont des modèles qui ont la particularité de laisser passer la lumière dans la pièce installée. Toutefois, il faut savoir que c’est le modèle le plus coûteux. Des prix élevés qui s’explique par la rareté des IPN spéciaux.

Il est assez difficile d’estimer le coût d’un IPN spécial, car tout dépend du matériau et des dimensions.

Comment se passe la pose d’un IPN ?

Comme l’installation d’un IPN est une opération délicate, il faut qu’un professionnel s’en charge. Contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas de travaux de bricolage, mais de travaux spécialisés. Pour installer l’IPN, le professionnel s’assurera du niveau et de la solidité des supports. Rappelons que la moindre erreur peut causer l’effondrement de la poutre.

Il est également utile de souligner que les poutres IPN en métal possèdent des mensurations très importantes. Elles sont longues et lourdes à la fois. En effet, une poutre de ce type peut peser entre 20 et 50 kg par mètre linéaire. Il faut nécessairement manœuvrer les IPN avec une aide mécanique.

Le tarif de pose d’un IPN

Il faut nécessairement avoir de l’expérience en rénovation et pouvoir donner des conseils pour pouvoir poser ce type de poutre. Il faut également savoir manœuvrer les outils et l’IPN en toute sécurité. Le scellement doit être réussie et être durable dans le temps. En principe, les professionnels comptent entre 35 et 75 euros de l’heure pour la pose d’un IPN classique.