Monsieur-alphonse-et-sa-copine-aiden.com » Travaux » Comment peindre en hauteur ? Plafond, cage d’escaliers, mur extérieur,…

Comment peindre en hauteur ? Plafond, cage d’escaliers, mur extérieur,…

Que ce soit pour la rénovation d’une maison, d’une pièce ou de locaux, la peinture représente une étape essentielle lors des travaux afin d’obtenir un résultat propre et présentable.

Dans le cas où vous voudrez peindre vos pièce vous même ou que cela représente votre métier et passion, vous pourrez rencontrer quelques difficultés liées à la peinture dans des endroits difficiles à atteindre ou très hauts. Dans le cas où vous avez besoin de peindre un endroit en hauteur, plusieurs astuces existent afin de vous faciliter la tâche, parmi lesquelles l’utilisation d’une échelle ou d’un échafaudage.

Renovation maison

Comment peindre en hauteur en utilisant une échelle ?

L’échelle pourrait représenter un bon outil de peinture qui vous aiderait à atteindre les hauteurs et les coins cachés, qu’elle soit en bois ou en aluminium, le plus important c’est qu’elle soit de qualité et d’une bonne stabilité.

Cependant, plusieurs points doivent être pris en considération avant de commencer l’utilisation de votre échelle pour peindre. Dans le cas où elle n’est pas neuve, il est nécessaire de s’assurer qu’elle est toujours en bon état, afin de fixer toutes les parties et effectuer des réparations dans le cas de défaillances. La stabilité de l’échelle est aussi un point important à vérifier, afin d’éviter tout déséquilibre ou accident.

Utilisation de l’échelle

Voici quelques astuces à adopter lors de l’utilisation de votre échelle :

  • L’échelle doit être placée sur une surface complètement plate;
  • Elle devrait être positionnée à une distance du mur permettant sa stabilité et facilitant le travail du peintre afin qu’il puisse accéder aux points hauts facilement (distance = ¼ de la hauteur du mur);
  • Le choix du point de positionnement de l’échelle devrait être optimal, afin de minimiser ses déplacements.

Comment peindre en hauteur en utilisant un échafaudage ?

L’échafaudage est un type de constructions sous forme de pont ou de plateforme soutenue afin de permettre d’atteindre les hauteurs facilement. Grâce à sa surface de travail plus importante, ce dernier va permettre un accès plus facile à un plus grand espace de peinture et éviter les multiples changements de positions et déplacements de l’échafaudage.

Il est important de bien faire attention aux pièces constituant cet outil, afin de l’assembler correctement suivant les consignes de sécurité. La taille et les mesures de celui-ci devraient être selon les dimensions de la surface à peindre et de la pièce.

La perche télescopique, une solution efficace !

Contrairement à ce que certains pensent, l’utilisation d’une perche télescopique n’est pas plus exigeante pour la force musculaire que le travail avec un rouleau de peinture classique dans les mains : l’outil est léger et les mouvements plus longs – et plus étendus – détendent les muscles des épaules et des bras… et des poignets !

De plus, pour les plafonds, la distance par rapport au support évitera de se tordre le cou. Il s’agit donc d’une excellente option d’un point de vue ergonomique !

Un processus d’application de la peinture beaucoup plus facile et rapide

Le rouleur de peinture télescopique peut également disposer d’un réservoir de peinture ainsi que d’une alimentation automatique, il n’est donc pas nécessaire de faire des allers-retours vers le seau ou le bidon pour le remplir. Cela signifie que vous pouvez effectuer la tâche plus rapidement et éviter les coulures sur le sol. Grâce à la diffusion de la peinture, le rouleau s’imbibe complètement et crée des couches cohérentes et uniformes.

La poignée plus longue offre une plus grande mobilité et vous permet de peindre une plus grande surface en un seul passage, idéal donc pour la peinture en hauteur.

Parmi les points faibles, il est tout de même important de noter que le poids des rouleaux télescopiques avec réservoir est plus lourd que celui des rouleaux standard.

Préparatifs avant de peindre en hauteur

Pour vous assurer que vous avez suffisamment d’espace au sol pour peindre facilement, vous devez d’abord dégager votre zone de travail, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur. Vous aurez ainsi suffisamment d’espace pour reculer. Si vous n’êtes pas en mesure de nettoyer la pièce, il est nécessaire de tout rassembler au milieu pour vous permettre de vous déplacer facilement.

Ensuite, le sol, y compris les meubles et les plinthes, doivent être recouvert de bâches. Après cela, vous devez ajuster votre manche télescopique à la hauteur du mur que vous avez l’intention de peindre, et fixer le rouleau à l’extrémité de celui-ci. Sachez que vous ne devez pas le prolonger au-delà du maximum, sinon il pourrait être instable.

N’oubliez pas d’utiliser l’échafaudage pour atteindre les zones très élevées. Le bac à peinture que vous porterez le long de l’échelle ou de l’échafaudage doit être rempli au moins jusqu’à la moitié de sa hauteur pour qu’il soit équilibré. Avec seulement un peu de peinture, vous risquez de faire des allers-retours pour le remplir davantage.

Quelques conseils pratiques

Pour réussir votre travail, vous devez commencer par peindre le coin du plafond ou du mur ainsi que la surface proche du mur qui est adjacente. Ensuite, descendez lentement vers le sol, ou l’extrémité opposée pour un plafond. Afin d’éviter de toucher le mur adjacent avec de la peinture, utilisez des pinceaux pour atteindre le dégagement des coins.

Par ailleurs, vous pouvez faire une bande de peinture au pinceau, puis continuer à utiliser le rouleau pour le reste de la zone à peindre. Appliquez la peinture d’un mouvement régulier et lisse pour vous assurer que vous ne créez pas de marques du rouleau après le séchage du mur.

Tout d’abord, vous devez finir de peindre au moins 2 mètres avant de pouvoir déplacer votre échafaudage ou votre échelle. Même si votre rouleau est relié à un manche télescopique, vous devez le déplacer de haut en bas à chaque fois, sans faire l’inverse.