Monsieur-alphonse-et-sa-copine-aiden.com » Travaux » Estimer les coûts de rénovation d’une maison

Estimer les coûts de rénovation d’une maison

Il peut paraître séduisant d’acheter une vieille maison et de la rénover, mais c’est un projet qui doit être bien préparé. Dans certains cas, la rénovation coûte plus cher que la construction d’une maison ou encore l’achat d’une maison qui vient d’être construite. Faites des comparaisons de devis et prévoyez toujours un budget supplémentaire pour faire face aux imprévus. Malheureusement, il y en a toujours dans les projets de construction et de rénovation de maison ou d’appartement.

Ensuite, assurez-vous de respecter la distribution existante des pièces. Un professionnel saura vous éclairer sur ce point et saura exactement comment réaliser des travaux en conservant ou en abattant certains murs porteurs si nécessaire. Aussi, il vous faudra respecter les réglementations qui encadrent les travaux de construction et de rénovation. Dépendant de la zone où vous habitez, l’isolation acoustique peut être obligatoire. Renseignez-vous bien avant de prendre des décisions.

Enfin, le fait de réaliser des travaux de rénovation énergétique vous permettra de réduire vos factures d’énergie. Vous pourrez par ailleurs profiter des aides financières de l’État. Par exemple, le changement de chaudière, l’isolation par l’extérieur et l’installation d’un nouveau chauffe-eau.

De quoi dépend le prix de rénovation d’une maison ?

Le prix de la rénovation de votre maison va dépendre de plusieurs facteurs, notamment du chantier et de vos besoins en main-d’œuvre. Il sera également calculé en fonction de la surface de la maison ou de l’appartement, de l’état du bâtiment, de la qualité des équipements, des matériaux utilisés et des professionnels contactés. Plus votre maison est grande, plus les coûts seront élevés.

De même, si votre maison est délabrée, vous devrez prévoir un budget plus important pour la rénovation. Par ailleurs, le choix de vos nouveaux équipements impactera directement sur le prix. Par équipements, on entend les luminaires, les robinets, les vasques, les cabines de douche, les baignoires, les radiateurs et les interrupteurs, entre autres. Enfin, sachez qu’au moins la moitié du coût total des travaux servira à payer les artisans pour la main-d’œuvre.

La durée des travaux de rénovation de maison

Quant à la durée des travaux de rénovation d’une maison, elle dépend essentiellement du type de rénovation, s’il s’agit d’un simple rafraîchissement, d’une rénovation complète ou d’une rénovation lourde. Pour une rénovation légère, comptez 2 mois en moyenne, pour une rénovation complète, entre 3 et 5 mois et pour une rénovation lourde, 6 mois et plus.

Le prix du gros œuvre en rénovation

La rénovation de votre maison implique des travaux divers. Tout commencera par le gros œuvre et notamment par les travaux suivants :

  • La rénovation de la toiture : entre 180 et 260 euros le m²
  • La rénovation de la charpente : entre 10 000 et 20 000 euros le m²
  • Le changement de toiture : entre 40 et 130 euros le m²
  • Le ravalement de façade : entre 35 et 100 euros le m²
  • La rénovation des sols : entre 20 et 100 euros le m²
  • La rénovation des murs : entre 15 et 100 euros le m²
  • La rénovation des plafonds : entre 15 et 250 euros m²

Le gros œuvre concerne également les travaux de plomberie, électriques, la mise à la terre et l’installation d’un disjoncteur différentiel. Les coûts varient pour ces travaux. Pour la plomberie, comptez entre 800 et 2000 euros. Pour une remise aux normes électriques, estimez entre 50 et 100 euros le m2. Enfin, pour la mise à la terre, le coût est entre 300 et 1000 euros.

Bon à savoir : vous devrez également prévoir un budget pour le nettoyage si les travaux impliquent la démolition de la maison.

Le prix de l’aménagement de l’espace en rénovation

Après le gros-œuvre, il faudra éventuellement aménager l’espace. Vous pourriez avoir besoin de monter une cloison, d’en abattre une ou de séparer deux pièces. Voici les coûts de l’aménagement à titre estimatif :

  • L’aménagement des combles : entre 500 et 2500 euros le m²
  • L’aménagement de la cuisine : entre 50 et 250 euros le m²
  • L’aménagement de la salle de bain : entre 800 et 5000 euros
  • L’extension de maison : entre 800 et 2000 euros le m²
  • L’installation de cloisons : entre 15 et 25 euros le m²

Le prix des travaux de rénovation énergétique

Sans conteste, vous devrez prévoir des travaux d’isolation. Le but de la rénovation est d’améliorer le confort et d’optimiser les espaces. La rénovation consiste également à revoir le chauffage, l’isolation et les ouvertures. Pour ces travaux, vous devrez prévoir :

  • L’isolation des murs : entre 25 et 90 euros le m²
  • L’isolation des combles : entre 25 et 90 euros le m²
  • L’isolation du toit : entre 20 et 70 euros le m²
  • L’isolation des planchers bas : entre 30 et 80 euros le m2
  • L’installation d’un chauffage électrique : entre 2000 et 5000 euros
  • L’installation d’un chauffage au gaz naturel : entre 2000 et 7000 euros
  • L’installation d’une pompe à chaleur : entre 4500 et 15 000 euros
  • L’installation d’un chauffage solaire : entre 3000 et 15 000 euros
  • L’installation d’un chauffage au bois : entre 1500 et 6000 euros
  • Le remplacement des fenêtres : entre 200 et 600 euros par fenêtre

En quoi consistent les travaux de finition ?

Pour finir, les professionnels se chargeront de réaliser les travaux de peinture, la pose des revêtements, la pose d’une chape pour le plancher, la rénovation des plafonds, l’installation des sanitaires et l’installation des luminaires.

Vous devrez, par ailleurs, bien choisir les éléments de votre cuisine et de votre salle de bain. Préférez des appareils et équipements de qualité. Ils doivent être durables. Un professionnel pourra vous accompagner dans cette étape.

Quelles sont les aides disponibles pour réduire les coûts ?

Comme vous pouvez le voir, le prix d’une rénovation de maison est élevé. Pour vous aider à réaliser votre projet et pour vous encourager à transiter vers les énergies renouvelables, le gouvernement français a mis en place plusieurs aides financières et subventions.

Parmi ces aides accessibles sous conditions, il y a :

  • Le Crédit d’impôt pour la Transition Énergétique (CITE)
  • L’Éco-PTZ
  • La TVA réduite à 5,5%
  • Le Pacte Énergie Solidarité
  • Les aides de l’ANAH
  • Les aides départementales et régionales
  • Ma Prime Rénov’

Continuez votre visite