Monsieur-alphonse-et-sa-copine-aiden.com » Chauffage » Quel budget prévoir pour l’achat d’une pompe à chaleur air-eau

Quel budget prévoir pour l’achat d’une pompe à chaleur air-eau

La PAC air-eau est l’une des meilleures options pour remplacer votre ancienne chaudière. Elle est simple, efficace et rentable et remplit toutes les conditions requises ! La puissance et l’eau chaude sanitaire sont les principales variables qui influent sur le coût de votre projet de pompe à chaleur air-eau. En outre, vous pouvez bénéficier d’un système plus abordable et plus écologique. Le coût d’une pompe à chaleur air/eau se situe entre 8 000 et 16 000 euros.

Quels sont les avantages de l’utilisation de ce dispositif pour le chauffage ?

La pompe à chaleur air/eau est un système qui vous permet d’utiliser une ressource gratuite et inépuisable, l’air. C’est également un appareil qui produit plus d’énergie qu’il n’en utilise. En utilisant une pompe à chaleur air/eau, vous pouvez réaliser des économies d’énergie durables qui se manifestent sur vos factures.

Vous pouvez également choisir un modèle réversible qui, en plus de produire de la chaleur, peut également être utilisé pour refroidir votre maison. Certaines pompes à chaleur sont capables de créer l’eau chaude sanitaire (ECS).

Voici quelques éléments qui vous aideront à comprendre les avantages d’une pompe à chaleur air-eau :

  • Elle pourrait vous faire économiser l’équivalent de 1000 euros chaque année en factures d’électricité.
  • Elle est respectueuse de l’environnement et fonctionne avec des énergies renouvelables ;
  • Elle s’adapte rapidement et facilement à tout type de logement
  • Elle est fiable et a une grande longévité ;
  • Elle produit une chaleur douce et uniformément répartie qui circule dans toute votre maison.

Coût d’une pompe à chaleur air/eau avec ECS

Le tarif d’une pompe à chaleur air/eau avec ECS est compris entre 10 000 et 16 000 euros tout compris, hors aides publiques.

Une pompe à chaleur air/eau double service est souvent appelée ECS (eau chaude sanitaire). Comme leur nom l’indique, elles peuvent assurer le chauffage, ainsi que la production d’eau chaude sanitaire.

Contrairement aux autres PAC, elles sont équipées d’un réservoir d’eau chaude. Ce ballon d’eau chaude bénéficie généralement une capacité de 150 à 200 litres.

Les réservoirs intégrés aux pompes à chaleur sont généralement suffisants pour répondre aux besoins d’une famille en raison de la rapidité de la montée en température, qui varie de 30 minutes à deux heures.

Coût d’une pompe à chaleur air/eau traditionnelle

Le coût d’une PAC air/eau classique varie entre 8 000 et 12 000 euros.

Moins compliquées et plus discrètes que les modèles à double service, les pompes à chaleur air/eau classiques sont également moins chères.

Bien que ces pompes à chaleur ne fournissent que du chauffage, elles sont tout aussi efficaces, technologiquement performantes et économiques. Elles dépendent également de l’absorption des calories de l’air extérieur qui sont ensuite transformées en fluide caloporteur qui circule dans les émetteurs.

L’un des avantages de la pompe à chaleur air/eau en rénovation est le fait qu’elle s’utilise en complément des chauffages classiques. Elles peuvent être raccordées à la majorité des planchers chauffants et des systèmes de radiateurs. Le remplacement d’une chaudière à combustible peut donc être facile et ne nécessite pas le remplacement de l’ensemble du circuit de chauffage.

Nos conseils pour choisir la bonne pompe à chaleur air/eau

Pour maximiser l’efficacité de votre pompe à chaleur, il faut qu’elle soit parfaitement adaptée à votre maison. Si votre maison est spacieuse, il est recommandé d’opter pour une unité puissante. Il est important de savoir que vous pouvez modifier l’échangeur de chaleur air-eau afin qu’il soit adapté à vos besoins énergétiques.

De plus, si vous résidez dans une région chaude, il peut être avantageux de choisir un modèle réversible pour profiter de la fraîcheur générée par l’appareil en été. En revanche, si vous résidez dans une région plus froide, il est essentiel d’investir dans une unité solide et performante afin de faire fonctionner votre chauffage au maximum de ses capacités par temps très froid.

Des aides financières pour aider à réduire votre investissement

Parce qu’il est écologique et qu’il permet de réaliser des économies d’énergie, ce système de chauffage est éligible à de nombreuses aides financières proposées par le gouvernement :

  • La prime énergie : il s’agit d’une subvention qui peut aller jusqu’à 5000 euros
  • MaPrimeRenov, une offre en vigueur depuis janvier 2020, extrêmement populaire auprès des ménages, et qui peut aller elle aussi jusqu’à 5 000 euros
  • L’éco-prêt à taux zéro est un prêt bancaire gratuit (payé par l’Etat) et sans frais de dossier,
  • La TVA a été réduite à 5,5 %

De plus il existe certaines aides régionales et locales : n’hésitez pas à contacter votre mairie, votre conseil régional ou départemental pour plus d’informations.

Frais d’entretien

Quel que soit le modèle que vous choisissez, il est indispensable de nettoyer et dépoussiérer régulièrement le terminal extérieur ainsi que les bouches intérieures qui servent à souffler l’air. Ainsi, vous pourrez assurer la qualité et la bonne circulation de l’air à l’intérieur mais aussi la pérennité de votre PAC. D’autre part, une pompe à chaleur doit être entretenue par un expert et l’entretien est désormais obligatoire.

La fréquence de l’entretien dépend du modèle :

  • Chaque année, si la quantité de fluide frigorigène dépasse 2 kg
  • Tous les 2 ans, lorsque la puissance est comprise entre 4 et 70 kW
  • Tous les 5 ans lorsque la puissance dépasse 70kW

Les coûts d’entretien prévus se situent entre 150 et 300 euros.

Continuez votre visite